Dr Pr. D’Agostino, MD, PhD

Clinique de la Main Bruxelles - Lasne

LOUISE +32 2 534 29 99 LASNE +32 2 653 11 11

Entorse du pouce

QT Pathologies

Une entorse est une lésion touchant les tissus entourant et supportant une articulation, à savoir les ligaments et la capsule articulaire.

Les ligaments sont des structures solides permettant d'empêcher l'articulation de prendre des positions anormales. La capsule est une structure moins solide qui isole l'articulation des autres structures.

La gravité d'une entorse est variable. Dans le cas d'une entorse mineure, les tissus demeurent essentiellement indemnes et récupèrent rapidement. S'il s'agit d'une entorse plus grave, les tissus peuvent présenter des déchirures sérieuses et nécessitent parfois une réparation chirurgicale.

  • Ligaments collatéraux du pouce Ligaments collatéraux du pouce Anatomy images courtesy and copyright of Primal Pictures Ltd – www.primalpictures.com

L'entorse aigue du pouce est fréquemment rencontrée dans la pratique sportive et en cas de chute. Le pouce est heurté par un autre joueur ou entre violemment en contact avec le terrain ou le ballon. Le pouce peut se retrouver désaxer de manière très brutale, causant ainsi une distension, une déchirure voir une rupture-désinsertion des structures capsulo-ligamentaires de soutien de l'articulation.

Le ligament du pouce le plus fréquemment touché est le ligament collatéral ulnaire à la partie interne du pouce. La lésion de ce ligament est parfois appelée "pouce du skieur", car il s'agit d'une lésion fréquente dans la pratique de ce sport. La lésion se produit lorsque le skieur chute et que le bâton fait office de point d'appui au niveau de la main et tord violemment le pouce. Le ligament peut également être lésé en coinçant le pouce au sol lors d'une chute ou en le heurtant à un ballon ou à un autre joueur. Le ligament collatéral radial peut également être touché. Toutefois, la lésion de celui-ci est beaucoup moins fréquente que la lésion du ligament collatéral ulnaire.

Il existe une forme chronique d'entorse du pouce, beaucoup plus rare que la forme aigue, connue sous le nom de "gamekeeper's thumb" parce qu'elle est surtout observée chez les chasseurs et gardes-chasse. Dans cette forme, les traumatismes répétés en ouverture du pouce du fait de la position de prise en main du fusil, provoque un allongement et un affinement progressif du ligament collatéral ulnaire.

Dans la forme aigue, le pouce sera gonflé, très douloureux et sera le siège d'un hématome. Tout mouvement est généralement très douloureux.

Dans la forme chronique, les patients se plaignent de douleur plus modérée que dans la forme aigue, et d'une réduction de la force lors de mouvements d'opposition du pouce avec les autres doigts.

Un examen clinique délicat permet l'établissement du diagnostic et de déterminer si le ligament est partiellement ou complètement déchiré. Cet examen clinique peut s'avérer difficile étant donné le gonflement et la douleur du pouce.

De façon à évaluer la gravité de la lésion dans des conditions plus confortable pour le patient, une anesthésie locale du pouce peut parfois être envisagée.

Une radiographie est indispensable pour exclure toute lésion osseuse du pouce. Elle met parfoit en évidence une petite fracture-arrachement osseux à la base de P1 à son versant ulnaire, signant une désinsertion complète du ligament collatéral ulnaire du pouce.

Un examen échographique peut s'avérer utile pour apprécier la morphologie et la position du ligament concerné.

Si le ligament n'est que partiellement déchiré, une attelle ou un plâtre est généralement porté pendant quatre à six semaines et, après son retrait, un programme d'exercices permettra de recouvrer la mobilité du pouce. La récupération de la force et de la mobilité du pouce peut prendre plusieurs mois.

Il arrive parfois que le ligament ne guérisse pas correctement et que le pouce devienne faible et instable. Si cela devient invalidant, une intervention chirurgicale visant à reconstruire le ligament ou à fusionner l'articulation peut être réalisée.

Si le ligament est complètement déchiré ou désinséré, une réparation du ligament sera effectuée. Cette chirurgie est suivie par une période similaire de port d'une attelle et d'un programme de rééducation ultérieur.

Dans certains cas, il est recommandé d'utiliser une attelle de soutien du pouce après ce type de lésion, au moment de la reprise des activités sportives ou contraignantes.

Au cours de votre consultation, le Dr D'Agostino discutera des différentes options de traitement actuels et pourra vous aider à opter pour le meilleur traitement en fonction de votre cas particulier.