Dr Pr. D’Agostino, MD, PhD

Clinique de la Main Bruxelles - Lasne

LOUISE +32 2 534 29 99 LASNE +32 2 653 11 11

Ténosynovite de De Quervain

QT Pathologies

Le syndrome de De Quervain est une affection douloureuse qui touche les tendons court extenseur (EPB) et long abducteur du pouce (EPL) passant au travers d'un tunnel nommé 1er compartiment des extenseurs au versant radial du poignet (= du côté du pouce).

  • Anatomie du tunnel (en vert, 1er compartiment des extenseurs) et des tendons court extenseur (EPB) et long abducteur du pouce (EPL) Anatomie du tunnel (en vert, 1er compartiment des extenseurs) et des tendons court extenseur (EPB) et long abducteur du pouce (EPL) Anatomy images courtesy and copyright of Primal Pictures Ltd – www.primalpictures.com

Il apparaît sans cause évidente dans de nombreux cas.

Les mères d'enfants en bas âge semblent particulièrement exposées, mais qu'il soit dû aux changements hormonaux après la grossesse ou à la levée d'objet de petite taille de façon répétitive n'est pas établi.

Il existe peu de preuves que cette tendinite soit causée par une activité professionnelle, mais la douleur peut certainement être aggravé par l'utilisation de la main au travail, à la maison, dans le jardin ou lors de la pratique d'un sport.

  • Une douleur du poignet du côté du pouce. La douleur est aggravée en particulier en levant le pouce, comme dans la position auto-stoppeur ou par l'utilisation de ciseaux.
  • Une sensibilité, si vous appuyez sur le site de la douleur.
  • Une tuméfaction de la région douloureuse - à comparer avec la même région sur le poignet opposé.
  • Un ressaut ou en claquement des tendons se produit de temps en temps.
  • Parfois, un trouble de la sensibilité cutanée au dos du pouce et des picotements (paresthésies) peuvent être perçus (irritation de la branche sensitive cutanée dorsale du nerf radial)
  • Anatomie topographique de la région Anatomie topographique de la région Anatomy images courtesy and copyright of Primal Pictures Ltd – www.primalpictures.com

La ténosynovite de De Quervain est facilement diagnostiquée par une procédure simple connue comme étant le test de Finkelstein: réalisée en faisant un coup de poing avec les doigts refermés sur le pouce et le poignet en déviation vers le petit doigt.

Ce test provoque une douleur aigue par la mise sous tension des tendons et permet de déterminer la gravité de l'atteinte en fonction de l'importance de l'inconfort ressenti. Il existe en outre une sensibilité et une tuméfaction au niveau du site de la douleur.

Les options de traitement sont les suivantes:

  1. Éviction si possible des activités qui causent la douleur
  2. Port d'une attelle poignet / pouce. Il est nécessaire d'immobiliser le pouce et le poignet.
  3. Injection de corticostéroïdes (soulage la douleur dans environ 70% des cas). Les risques liés à l'injection sont faibles, mais elle peut provoquer très occasionnellement un amincissement ou changement de couleur de la peau au site d'injection.
  4. La décompression chirurgicale du tunnel

Grâce à une incision transversale ou longitudinale, et la protection des branches nerveuses situées juste sous la peau, le chirurgien élargit le tunnel en ouvrant son toit. Le toit du tunnel se reforme à nouveau par cicatrisation des berges, mais il est plus large et les tendons ont suffisamment d'espace pour coulisser sans douleur. Le soulagement de la douleur est habituellement rapide. La cicatrice peut être sensible pendant plusieurs semaines. Les branches nerveuses sous la peau peuvent être réclinées doucement sur le côté pour donner accès au tunnel, ce qui provoque parfois des engourdissements temporaires sur le dos de la main ou du pouce.

Au cours de votre consultation, le Dr D'Agostino discutera des différentes options de traitement actuels et pourra vous aider à opter pour le meilleur traitement en fonction de votre cas particulier.